02/07/2018
Conférence de presse du président Affi sur le congrès du 27 juillet 2018, ce mardi 03 juillet 2018 à 11h au siège du parti...
04/06/2018
Le Président AFFI participe aux activités parlementaires ce lundi 04 juin 2018 à 10h sur la question du phénomène des enfants en conflit avec la lo...
 
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018​
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018 Rencontres de mobilisation du Président du Parti dans les Fédérations du District d’Abidjan. &bull...
 
 
 
Actualités
 
Troisième mandat de Ouattara : Affi N’guessan réagit : « Il n’a plus rien à faire dans la politique, les Ivoiriens ne sauraient l’accepter »


Le président du Front populaire ivoirien a réagi à l’idée d’un 3ème mandat d’Alassane Ouattara qui se profile de plus en plus dans les propos de l’actuel président de la République ivoirien. Pascal Affi N’guessan ne veut même pas admettre cette idée de la part du chef de l’Exécutif sortant qui, dans un entretien accordé à l’édition disponible de Jeune Afrique, laisse penser qu’il pourrait se représenter en 2020 pour des raisons allant au-delà de ses principes à lui. Surtout que la nouvelle Constitution ne lui fait aucun obstacle, s’il désire rempiler. « La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes », a déclaré M. Ouattara.


Niet, lui rétorque Affi N’guessan, interrogé par le confrère Alerte.info. La nouvelle Constitution ivoirienne, déclare le député de Bongouanou, ne peut servir de "prétexte" à Alassane Ouattara pour briguer un troisième mandat en 2020. Affi N’guessan estime, du reste, que le chef de l’Etat « a fini ses deux mandats et n’a plus rien à faire dans la politique ivoirienne». « Personne ne peut prendre prétexte de ce qu’il y a eu changement de Constitution », prévient l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, qui estime que cette position de l’actuel président ivoirien « relève de la malhonnêteté intellectuelle ». « La loi est claire, aucun Ivoirien ne peut briguer plus de deux mandats présidentiels », rappelle Affi N’guessan à Alassane Ouattara, soulignant que « les Ivoiriens ne sauraient l’accepter », cette volonté de rempiler pour un 3ème mandat.
AU demeurant, le président du Fpi pense que le parti au pouvoir, le Rdr, a assez de cadres en mesure de se présenter en 2020 pour laisser M. Ouattara tenter un 3ème mandat.



F.D.B


 Lu : 63 fois | Date d'ajout : 04/06/2018 | Source : linfodrome.com

     
       
 
Copyright © 2014 tous droits reservés - Copie strictement interdite