10/12/2018
Le président AFFI participe aux travaux parlementaires à l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale à partir de 10h...
06/12/2018
Le Président du FPI, AFFI N’Guessan, reçoit ce jour, les responsables politiques du Guémon pour une séance de travail à son bureau sis &agrav...
 
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018​
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018 Rencontres de mobilisation du Président du Parti dans les Fédérations du District d’Abidjan. &bull...
 
 
 
Actualités
 
Affi et Bédié adoptent une feuille de route pour la future plateforme de l’opposition


Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié ont établi une feuille de route commune en vue de la mise en place d'une plateforme « non idéologique » de l’opposition. Celle-ci pourrait voir le jour avant la fin du mois de janvier.


La rencontre entre Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI) et Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), était attendue. Elle est intervenue ce mercredi à Daoukro, le fief de Bédié, au lendemain d’un secrétariat exécutif du PDCI au cours duquel le « gouvernement » du parti a validé sa participation à la future plateforme de l’opposition. Surtout, elle survient à moins de trois semaines du congrès constitutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, du président Alassane Ouattara), censé se transformer en parti politique unifié de la mouvance présidentielle.


Quid de Guillaume Soro ?


Pour l’occasion, Pascal Affi N’Guessan était accompagné de plusieurs hauts responsables du FPI, dont l’ancienne ministre Christine Adjobi. « Tous les partis politiques qui adhèrent à l’idée de cette plateforme vont se retrouver pour tracer ensemble les sillons, pour mener ensemble les actions unitaires (…) avant l’échéance de fin janvier 2019 », a-t-il déclaré.


Les deux hommes se sont entendus sur un projet de feuille en vue de la création de cette future plateforme, que devrait intégrer des opposants et plusieurs ex-alliés de Ouattara. Des mouvements proches de Guillaume Soro sont également pressentis pour se joindre à la plateforme. Le président de l’Assemblée nationale, s’il se montre réservé vis-à-vis du RHDP, n’a pas officiellement annoncé son adhésion à la future plateforme de l’opposition.


 Lu : 12 fois | Date d'ajout : 10/01/2019 | Source : jeuneafrique.com

     
       
 
Copyright © 2014 tous droits reservés - Copie strictement interdite