10/12/2018
Le président AFFI participe aux travaux parlementaires à l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale à partir de 10h...
06/12/2018
Le Président du FPI, AFFI N’Guessan, reçoit ce jour, les responsables politiques du Guémon pour une séance de travail à son bureau sis &agrav...
 
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018​
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018 Rencontres de mobilisation du Président du Parti dans les Fédérations du District d’Abidjan. &bull...
 
 
 
Actualités
 
Réconciliation nationale : La cinglante réponse d'Affi à Assoa Adou et aux GOR


« Nous sommes plus ambitieux, (…) Ce n’est pas seulement l’idéologie de gauche qui est menacée, c’est la nation ivoirienne qui est en danger »


A l’issue d’une rencontre avec le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié dans son fief de Daoukro, ce mercredi 9 janvier 2019, Pascal Affi N’Guessan, ne s’est pas fait prier pour apporter une réplique claire à la branche des « dissidents » de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI).


« Nous sommes plus ambitieux, nous voulons le rassemblement de tous les Ivoiriens parce que la situation de la Côte d’Ivoire interpelle les Ivoiriens dans leurs diversités. Ce n’est pas seulement l’idéologie de gauche qui est menacée, c’est la nation ivoirienne qui est en danger, c’est la démocratie qui est menacée et sur ces questions, il n’y a pas de gauche et de droite, il y a la Côte d’Ivoire, il y a l’avenir de ce pays et pour l’avenir de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens, tous les Ivoiriens doivent se rassembler quelle que soit leur obédience, quelle que soit leur idéologie », a dit clairement  Pascal Affi N’guessan.


Ces propos du président fraîchement élu du conseil régional du Moronou viennent en réponse au camp du ''parti à la rose'', dont le Dr Assoa Adou, est le secrétaire général. Le lundi, 07 janvier 2019, ors d’un point de presse tenu à la résidence des Gbagbo sise à la Riviera Golf, l’ex-ministre des Eaux et Forêts, transmettant un message de Laurent Gbagbo, avait opté pour un rapprochement du FPI avec les partis de la gauche ivoirienne. Lequel rapprochement, à l’en croire, devrait renforcer davantage le FPI dans sa vision de s’approprier la problématique du retour à la réconciliation et à la cohésion sociale entre les Ivoiriens.


Au sujet des discussions annoncées pour la mise en place de la plateforme des partis de l’opposition ivoirienne en vue des élections présidentielles de 2020, Le Lion du Moronou a répondu. « Dans les jours à venir, vous allez certainement noter que tous les partis politiques qui adhèrent à l’idée de cette plateforme vont se retrouver pour tracer ensemble les sillons, pour mener ensemble les actions unitaires, afin de défendre les élus locaux volés de leur victoire, afin de préparer ensemble le changement politique ».


Il est désormais clair que Pascal Affi N’guessan et la branche dirigée par le « président Laurent Gbagbo », actuellement en détention à la Haye ne sont pas sur la même longueur d'onde, concernant la problématique de la réconciliation en Côte d’Ivoire. Puisque sur les ondes de Rfi, Assoa Adou avait plutôt indiqué  que le plus important était la réconciliation entre les Ivoiriens et non les présidentielles de 2020.


Jean Kelly Kouassi


 Lu : 134 fois | Date d'ajout : 11/01/2019 | Source : linfodrome.com

     
       
 
Copyright © 2014 tous droits reservés - Copie strictement interdite