23/05/2019
Le Président AFFI préside le secrétariat exécutif du Front Populaire Ivoirien ce jeudi 23 mai 2019 à 15 heures au siège du parti....
22/05/2019
Le Président du FPI, L’honorable AFFI reçoit les "MAMANS" Eléphants (supporteurs équipe Nationale de football) ce mercredi 22 mai 2019 à 11 h...
 
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018​
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018 Rencontres de mobilisation du Président du Parti dans les Fédérations du District d’Abidjan. &bull...
 
 
 
Actualités
 
Affi N’Guessan : « C’est une élection illégitime et illégale »


Le président du Front populaire ivoirien () et député de Bongouanou, Pascal Affi Nguessan n’a pas pris part à l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale Amadou Soumahoro, élu par 153 députés, majoritairement RHDP ou dissidents du PDCI, à l’issue d’un scrutin boycotté par trois groupes parlementaires, ce jeudi 7 mars 2019 au palais de l’Assemblée nationale à Abidjan-Plateau. Il explique ses raisons.


Nous ne sommes pas rentrés dans la salle et nous n’avons pas pris part au vote qui est en train de se dérouler. Nous dénonçons l’inégalité et l’illégitimité du scrutin qui en train de se dérouler pour mettre à la tête de l’Assemblée Nationale un président illégal, un président qui va être installé en violation de la loi, en violation du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, en violation de l’éthique démocratique.


Cela signifie que vous n’allez pas reconnaître le président de l’Assemblée Nationale qui sortira de cette élection ? « Evidemment si nous n’avons pas participé, pour nous, c‘est un non événement pour, cette cérémonie n’a jamais eu lieu jusqu’à preuve du contraire, nous ne considérons pas que l’élection a eu lieu puisque nous n’y avons pas participé ».


Une centaine de députés issus du PDCI, de Vox Populi et du Raci (proche de Guillaume Soro) ont boycotté le scrutin. Arguant que l’usage des bulletins multiples, imposé après la validation par le bureau de l’Assemblée nationale, du bulletin unique ; violait le principe du secret des votes.


Amadou Soumahoro succède ainsi à Guillaume Soro, dans un contexte tendu où des rumeurs ont fait état d’achat de vote, les députés ayant été instruits de présenter le bulletin non coché, au groupe parlementaire RHDP, en échange de quelques promesses dont le contenu est inconnu du grand public.


Roxane Ouattara


 Lu : 46 fois | Date d'ajout : 11/03/2019 | Source : ivoiresoir.net

     
       
 
Copyright © 2014 tous droits reservés - Copie strictement interdite