02/07/2018
Conférence de presse du président Affi sur le congrès du 27 juillet 2018, ce mardi 03 juillet 2018 à 11h au siège du parti...
04/06/2018
Le Président AFFI participe aux activités parlementaires ce lundi 04 juin 2018 à 10h sur la question du phénomène des enfants en conflit avec la lo...
 
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018​
COMMUNIQUE FPI : FÊTE DE LA LIBERTE YOPOUGON 2018 Rencontres de mobilisation du Président du Parti dans les Fédérations du District d’Abidjan. &bull...
 
 
 
Actualités
 
En meeting à Tanda / Affi N’Guessan, Pdt du Fpi : « Le temps de Ouattara est fini»


« Le temps de Ouattara est fini, il n’a plus de bouclier, il n’a plus de parapluie. Sarkozy et Blaise Compaoré n’ont plus de pouvoir pour l’aider à ce maintenir à la tête de l’Etat de Côte d’Ivoire», a fait savoir Affi, devant la population de Tanda, avec à sa tête sa Majesté Appia 1er, Roi des Brons, lors du meeting qui s’est tenu le mercredi 9 septembre dans ce département.


Pour lui, les ivoiriens ne doivent pas avoir peur d’aller voter le 25 octobre prochain. Car, affirme-t-il qu’il n’y aura pas de violence ni de guerre. Mais qu’en allant voter ce 25 octobre, les ivoiriens doivent faire le bon choix, en votant le candidat qu’il est, pour que la Côte d’Ivoire reprenne le chemin du développement, pour que la misère des ivoiriens prenne fin, et pour que le rattrapage ethnique qui a été érigé en programme de gouvernement pas le pouvoir actuel prenne aussi fin. « Je suis candidat pour aller arracher le pouvoir à Ouattara. Nous devons aller sanctionner Ouattara, parce qu’il doit partir », a dit le président Affi.


Le président du Fpi a espoir que le temps de liberté s’affirmera le 25 octobre prochain. Ainsi demande-t-il aux ivoiriens d’entretenir cet espoir, car sa candidature est celle du changement. Et permettra aux ivoiriens de renouer avec la paix, l’unité nationale et la réconciliation. Mais auparavant, le président Affi a donné la signification du vote que doivent savoir les ivoiriens. « Voter veut dire qu’on nous demandera, individuellement de dire si nous sommes satisfait du travail de ceux qui sont au pouvoir à l’heure actuelle, o u si, au contraire, nous ne sommes pas contents et qu’on veut que sa change, de le dire et de choisir parmi tout ceux qui ont fait acte de candidature, celui que nous voulons voir dans le fauteuil présidentiel », a-t-il expliqué. Avant de faire savoir que les ivoiriens ne doivent pas voter Ouattara parce que son « parcours est parsemé de morts, de cadavres, de sangs, de destruction, de souffrance des populations ».


Pour ceux qui l’accuse de rouler pour Ouattara, il leur a fait savoir qu’il roule pour lui-même, qu’il roule pour la Côte d’Ivoire, pour Gbagbo et pour tous les ivoiriens. 


Avant l’étape de Tanda, le président du Fpi était à Guiendé. Dans cette localité, le candidat Affi a été accueilli en fanfare par la population. La rencontre avec le chef Koffi Prao 2 s’est déroulée dans une très bonne ambiance. La raison, selon les informations données par le porte-parole des chefs, le président Affi a été nommé depuis dix ans, notable de ce village. C’est-à-dire membre de la chefferie traditionnelle de Guiendé.  A cet effet, dès qu’il est arrivé, il a reçu les honneurs liés à son rang. Les autres localités visitées ont été celles des Sous-préfectures de Tiédio et de Diamba. Le président Affi à livré le même message et en a profité pour donner des consignes de vote.


Le président Affi est en tournée pour compatir à la douleur des ivoiriens qui ont été victimes de la crise postélectorale, manifester la solidarité du Fpi et demander le soutien de ceux-ci lors de l’élection d’octobre prochain. Cette tournée a commencé depuis le 21 août dans le District autonome de Yamoussoukro.


EDDIE ANE
Envoyé spécial à Tanda


 Lu : 407 fois | Date d'ajout : 13/09/2015 | Source : Ivoirnews.net

     
       
 
Copyright © 2014 tous droits reservés - Copie strictement interdite